Comment bien choisir son assurance crédit immobilier

Acquérir un bien immobilier est un projet de vie majeur pour bon nombre d’individus. Afin de concrétiser ce rêve, il est souvent nécessaire de souscrire un crédit immobilier. Or, les banques exigent généralement une garantie supplémentaire sous forme d’assurance emprunteur. Comment faire le bon choix et déterminer l’assurance emprunteur la plus adaptée à vos besoins ? Cet article vous présente tout ce que vous devez savoir pour bien choisir votre assurance crédit immobilier.

Comprendre l’assurance crédit immobilier

L’assurance crédit immobilier, aussi appelée assurance emprunteur, a pour objectif de protéger la banque et l’emprunteur en cas d’impossibilité de remboursement du prêt. En effet, si l’emprunteur se retrouve dans l’incapacité de rembourser son prêt à cause d’un décès, d’une invalidité ou d’une incapacité de travail, c’est l’assureur qui prend en charge les mensualités restantes.

Il existe plusieurs types de garanties proposées par les assurances emprunteurs :

  • Décès : en cas de décès de l’emprunteur, l’assureur rembourse le capital restant dû à la banque.
  • Invalidité permanente totale (IPT) : en cas d’invalidité totale et permanente de l’emprunteur, l’assureur prend en charge les mensualités restantes.
  • Invalidité permanente partielle (IPP) : en cas d’invalidité partielle et permanente de l’emprunteur, l’assureur prend en charge une partie des mensualités restantes.
  • Incapacité temporaire de travail (ITT) : en cas d’incapacité temporaire de travail de l’emprunteur (maladie, accident…), l’assureur rembourse les échéances pendant la durée de l’incapacité.

Comparer les offres d’assurance crédit immobilier

Pour bien choisir son assurance crédit immobilier, il est important de comparer plusieurs offres. Vous pouvez vous référer à plusieurs critères :

  • Le coût total : comparez le coût total de l’assurance sur la durée du prêt. N’hésitez pas à demander des simulations pour estimer les mensualités et le montant total à payer.
  • Les garanties proposées : assurez-vous que les garanties proposées correspondent à vos besoins. Certaines assurances peuvent inclure des garanties supplémentaires telles que la perte d’emploi ou d’autres options spécifiques à votre situation.
  • Les exclusions de garantie : vérifiez les conditions dans lesquelles une garantie peut être refusée (exclusions liées à votre état de santé, à votre profession…).
  • Les franchises et délais de carence : informez-vous sur les franchises et délais de carence appliqués par l’assureur. Une franchise correspond à la période durant laquelle vous ne serez pas indemnisé en cas de sinistre, tandis qu’un délai de carence est un délai d’attente avant que les garanties ne prennent effet.

Opter pour la délégation d’assurance

Il est important de savoir que vous n’êtes pas obligé de souscrire l’assurance proposée par votre banque. En effet, depuis la loi Lagarde en 2010, vous avez la possibilité de recourir à la délégation d’assurance, c’est-à-dire choisir une assurance crédit immobilier auprès d’un autre assureur que celui proposé par votre banque, à condition que les garanties soient équivalentes. Cette option peut vous permettre de réaliser des économies significatives sur le coût total de votre crédit immobilier.

Pour exercer votre droit à la délégation d’assurance, il convient de respecter certaines étapes :

  • Demandez à votre banque les critères d’équivalence des garanties exigés pour votre crédit immobilier.
  • Comparez les offres d’assurance crédit immobilier et choisissez celle qui répond le mieux à vos besoins et aux critères de votre banque.
  • Présentez l’offre d’assurance choisie à votre banque et demandez-lui son accord.
  • Si votre banque accepte l’offre, procédez à la souscription de l’assurance crédit immobilier.

Adapter son assurance crédit immobilier en cours de prêt

Si votre situation change en cours de prêt (amélioration de votre état de santé, changement de profession…), il est possible d’adapter votre assurance crédit immobilier. Depuis la loi Hamon en 2014 et l’amendement Bourquin en 2018, vous pouvez changer d’assurance emprunteur :

  • Dans les 12 mois suivant la signature du prêt, sans frais ni pénalités, grâce à la loi Hamon.
  • A chaque date anniversaire du prêt, avec un préavis de 2 mois, grâce à l’amendement Bourquin.

Pour changer d’assurance emprunteur, il vous suffit de suivre les mêmes étapes que pour la délégation d’assurance initiale. N’hésitez pas à comparer régulièrement les offres d’assurance crédit immobilier pour profiter des meilleures conditions.

En résumé, bien choisir son assurance crédit immobilier est essentiel pour protéger votre investissement et garantir le remboursement de votre prêt. Prenez le temps de comparer les offres, vérifiez les garanties proposées et n’hésitez pas à exercer votre droit à la délégation d’assurance ou à adapter votre assurance en cours de prêt pour bénéficier des meilleures conditions.